| |

Hymne à la beauté

Exposition photos: Matthieu Ricard
Introduction

Planer au-dessus de Paris, découvrir la magnificence de la nature et des humains à travers le monde, c’est ce que nous propose l’exposition Hymne à la beauté.

Les photographies sont organisées en trois parties: beauté spirituelle, naturelle et altruiste. Des portraits d’humains aux visages lumineux alternent avec des paysages aux lumières chatoyantes, déclinés sur toute la palette colorimétrique.

Le billet donne également accès au toit de la Grande Arche, d’où la vue sur la capitale est saisissante. L’accès est libre sur toute la terrasse, rendant le champ d’observation sur la ville véritablement impressionnant.

Des chaises sont disponibles pour qui souhaite se poser un peu, sous le ciel infini, loin de la cité pressée qui s’affaire au-dessous. Prendre de la hauteur, de la distance. Rester un instant, la tête dans les nuages lovés autour des montagnes tibétaines.

Survoler encore l’éclat argenté des somptueux lacs islandais. Se fondre dans la joie apaisée des sourires radieux, illuminant les visages bienheureux parsemant l’exposition.

Informations utiles
  • Lieu: Grande Arche, La Défense, France
  • Tarif: 7 à 15€
  • Date: du 13 avril au 30 novembre 2022
  • Horaires : 10h à 19h (dernière montée : 18h30)

J’utilise la photographie comme une source d’espoir, dans l’intention de restaurer la confiance dans la nature humaine.

matthieu ricard, hymne à la beauté
Quelques photos de Matthieu Ricard – vidéo Canon en live
1. Beauté de l’être humain : humanisme et spiritualité

Matthieu Ricard oppose la beauté relative, procurant une satisfaction éphémère, à la beauté ultime, dont la plénitude persiste malgré les épreuves. La beauté spirituelle découle de cette dernière et le photographe excelle à la saisir.

À travers son objectif, il partage cette lumière qui irradie parfois des humains, pour transmettre espoir et bienveillance à travers le monde. Cette première partie se concentre sur la vie monastique de son quotidien. Que l’on soit croyant ou non, la beauté humaniste et artistique de cette section reste universelle.

Nous avons tous au plus profond de nous, à la manière d’une pépite d’or, un potentiel de bonté, de sagesse et d’éveil

matthieu ricard, hymne à la beauté

L’esprit se repose dans le regard bienveillant des sages et de leur entourage. L’âme s’apaise parmi leurs sourires radieux et sincères. Le coeur s’emballe devant les danses dynamiques de moines, virevoltant et sautant, tourbillons multicolores de mouvements vifs et gracieux.

Les jeux de lumière, les effets de mouvement, les compositions variées, la recherche d’ambiance ravit le visiteur. Et toujours, cette emphase sur la beauté spirituelle présente en chaque personne rajoute à la qualité artistique des photos, une dimension profondément touchante et apaisante.

Émerveillons-nous de la beauté du regard lumineux d’un enfant, du sourire d’un vieillard, de la tendresse qui épure les yeux d’un être cher.

matthieu ricard, hymne à la beauté
2. Beauté de la part sauvage du monde : paysages et écologie

Cette deuxième partie de l’exposition célèbre la beauté de la nature et les photos sublimes s’offrent comme un saisissant plaidoyer en sa défense. Une série de somptueux paysages transporte le visiteur enchanté.

On s’envole au sommet de montagnes tibétaines, nimbées de la lumière diaphane d’un soleil filtrant à travers des serpentins de brumes. On nage dans les eaux turquoises et opalines d’un lac d’Islande aux reflets délicats et veloutés.

On escalade les collines multicolores d’Argentine aux strates ocres, pourpres et bleutées. On se pose en douceur sur une rivière parmi les feuilles automnales d’or et de cuivre. On admire les eaux tumultueuses de la Réunion, aux vagues tout autant resplendissantes qu’impressionnantes.

Se fondre dans l’immensité du ciel, se perdre dans le dédale d’une écorce, disparaître dans l’intimité d’une fleur. L’émerveillement se délecte de l’air vif des montagnes, des senteurs d’un sous-bois de sapins, des effluves d’une prairie après la pluie.

L’appel mélodieux d’une grive, du moelleux de la mousse, du sable fin qui coule entre les doigts, du goût doré d’une mandarine, de la fraîcheur et de la légèreté d’un flocon de neige qui se pose au creux de la main.

Matthieu ricard, hymne à la beauté

Ode émerveillée à la magnificence de la nature et éloge en faveur de sa défense, cette partie de l’exposition rappelle l’importance de la protéger. Un texte nous invite à changer drastiquement nos modes de vie, afin de préserver la richesse de cet environnement, nécessaire tant aux autres espèces qu’à la nôtre.

Cette balade lyrique, textuelle et visuelle, nous montre tous les bienfaits psychologiques, cognitifs et créatifs que nous apportent les espaces naturels. Matthieu Ricard, neurobiologiste, écrivain, photographe et moine, nous offre une vision unique – scientifique, artistique et spirituelle – sur notre écosystème.

Émerveillement, explication sur une autre exposition de Matthieu Ricard à Goodplanet

L’émerveillement mène au respect. Pour autant, sommes-nous émerveillés par la nature au point d’agir avec détermination pour changer nos modes de vie de manières drastique?

Matthieu ricard, hymne à la beauté
3. Beauté de l’altruisme : humanisme et bienveillance

La dernière partie de l’exposition témoigne de la beauté de l’entraide. Des portraits lumineux de bénévoles prenant soin des autres récoltent leurs sourires radieux comme autant de précieux fruits. Nombreuses photos d’enfants euphoriques d’être enfin scolarisés s’offrent en réponse aux actions caritatives construisant des écoles en zones défavorisées.

Si nous avions davantage de considération pour les générations à venir, nous ne sacrifierions pas aveuglément le monde à nos intérêts éphémères, ne laissant à ceux qui viendront après nous qu’une planète polluée et appauvrie.

matthieu ricard, hymne à la beauté
Comment construire un monde plus altruiste – narration par Matthieu Ricard

Matthieu Ricard montre également plusieurs clichés de personnes heureuses d’avoir pu bénéficier de l’aide de l’ONG Karuna shechen qu’il a co-fondée en 2020.

L’altruisme est la plus belle expression de la nature humaine.

matthieu ricard, hymne à la beauté

L’association Karuna shechen intervient sur 5 axes, d’après son site:

  • sauver des vies et préserver la santé des plus vulnérables
  • renforcer l’accès à une scolarité de qualité pour tous·tes
  • favoriser l’autonomie par le développement économique
  • préserver le vivant et promouvoir l’écoresponsabilité
  • soutenir des programmes innovants d’associations

Si chacun d’entre nous cultivait d’avantage sa considération d’autrui, nous irions vers une économie solidaire au service de la société.

Nous ferions en sorte de remédier à la pauvreté au sein de la richesse, nous agirions en vue de remédier à l’injustice, à la discrimination et au dénuement.

matthieu ricard, hymne à la beauté
À propos du photographe, Matthieu Ricard

Après un doctorat en génétique cellulaire obtenu en France à l’Institut Pasteur, Matthieu Ricard décide de s’installer dans un monastère au Népal. Il y devient moine après sept ans d’études, puis est nommé interprète officiel du Dalaï-Lama.

Écrivain et photographe, il a publié plusieurs livres sur la méditation, la nature et le respect du vivant. Son cursus scientifique lui permet de s’investir aussi dans l’Institut Mind and Life, association visant à réduire la souffrance psychique.

Matthieu Ricard prend le contrepied de la société individualiste, en prônant l’entraide et l’altruisme. La totalité des bénéfices qu’il reçoit de ses activités sont reversés à Karuna shechen, l’association caritative qu’il a co-fondée.

Rencontre avec Matthieu Ricard : la photographie – vidéo Guillaume Levasseur et Isabelle Paré
Pour aller plus loin
  • Karuna shechen – association caritative d’aide aux personnes défavorisées en Inde, au Népal et au Tibet, co-fondée par Matthieu Ricard
  • Matthieu Ricard – site officiel de Matthieu Ricard
  • YellowKorner – site de ventes de photos – page Matthieu Ricard
Sources

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.